Département Démocratie, Bonne gouvernance et gestion des conflits;
  • Register

Les organisations de la Société Civile,  dont le Centre National d’Appui au Développement et à la Participation Populaire (CANADEP),   ont pris part activement à l’Atelier National de Lancement du Programme national de d’Appui à la Réforme Foncière, ce Mercredi  2 AOUT 2017 à l’Hôtel Béatrice de Kinshasa. Cet atelier a été organisé par le Ministère des Affaires Foncières et Commission Nationale de la Réforme Foncière (CONAREF), enfin de doter la République Démocratique du Congo d’une Politique Foncière.

Cette politique repose sur les  objectifs spécifiques suivants :

1.     D’ici décembre 2017, rendre fonctionnelle la CORAREF pour la préparation et la mise en œuvre de la réforme foncière, intégrant un dialogue sur la clarification de la reconnaissance et la sécurisation des droits fonciers locaux ;

2.     D’ici décembre 2018, appuyer les communautés et élaborer des guides méthodologiques pour renforcer les cadastres, capitaliser les leçons apprises des expériences pilotes, notamment de gestion des conflits, d’harmonisation et de sécurisation foncière en vue de l’élaboration du document de politique Foncière de la RDC ;

3.     D’ici décembre 2019, élaborer et valider de manière participative le Document de Politique Foncière de la RDC et des textes juridiques conformes à la politique foncière et harmonisés.

Pour rappel, la République Démocratique du Congo s’est engagée dans le Processus de la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts (REDD+) depuis 2009 en vue de réduire la pression sur les forêts. . C’est ainsi que la RDC s’est doté depuis 2012  de la Stratégie Cadre Nationale REDD+ basée sur sept piliers dont la sécurisation foncière. Cette Stratégie Cadre Nationale est bénéficiaire des Fonds de l’Initiative pour la Forêt de l’Afrique centrale (CAFI).   

La lettre d’intention pour la mise en place d’un partenariat entre le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et  l’initiative  Pour la Forêt de l’Afrique Centrale (CAFI) nous renseigne clairement que les objectifs généraux à atteindre correspondent aux huit grands résultats, poursuivis notamment le foncier.      

Depuis 2012, le Gouvernement de la RDC s’est lancé dans le processus de la réforme foncière  avec l’accompagnement de l’ONU-Habitat et d’autres partenaires techniques et financiers.

 

EN RAPPORT AVEC L’ACCORD POLITIQUE DU DIALOGUE

« Donnons une chance à la Paix et à la Démocratie  en RDC»

Le CENADEP, Centre National d’Appui au Développement et à la Participation Populaire, membre de l’Observatoire de la Société Civile pour le suivi du Dialogue en RDC, a suivi avec attention et intérêt la conclusion  des   travaux  de ce forum national  intervenu   le 18 octobre 2016.

Malgré toutes les péripéties, et notamment l'absence  de l’Opposition radicale  et  une partie de la société civile aux assises, un accord politique ouvert est enfin trouvé entre la Majorité Présidentielle et l’Opposition y ayant pris part. Il laisse la voix ouverte pour l’adhésion de l’autre frange de  l'opposition réunie autour du RASSEMBLEMENT et autres forces sociales. Ceci peut garantir une chance à la cohésion nationale.

Le CENADEP estime qu’avec cet accord,  une opportunité nouvelle  est ouverte au peuple congolais   et  qu'il faut la saisir  pour sauvegarder la paix et  parvenir aux élections libres, démocratiques et apaisées.

Le CENADEP en appelle à toute les forces vives du pays, eten particulier aux organisations de la Société Civile, à veiller  afin  que les uns et les autres honorent leurs engagements. Elle recommande un engagement actif   pour la sauvegarde  de la paix et de la Démocratie chèrement acquises.

Le CENADEP lance un vibrant appel aux leaders politiques   à privilégier toute voie  qui garantit  la paix et   sauvegarde la démocratie dans notre pays. Tous les acteurs sociaux  et politiques  doivent prendre la mesure de la misère qui frappe durement la population congolaise et  faire preuve d’élégance pour ne pas l'aggraver par des stratégies qui conduisent aux conflits.

Le CENADEP invite le Président de la République et le Gouvernement  à rassurer largement  la population congolaise de la volonté d’organisation des élections  pour  une alternance politique et à  lutter par des actions concrètes  contre la pauvreté qui détruit notre société.

Le CENADEP appelle  la Communauté Internationale   à œuvrer  pour le respecter de l'accord politique trouvé et pour  la promotion des  droits et libertés fondamentales en RDC .Il demande aux partenaires de coopération de la RDC  de soutenir la mise en œuvre des engagements pris, et à  appuyer les  ses programmes et les  projet des organisations de la Société Civile congolaise  pour s'impliquer activement auprès de la population jusqu'à l'organisation des élection,  notamment  en appuyant l'éducation civique et électorale, et l'allègement de la pauvreté.  

La version signée :Déclaration du cenadep signée 

Fait à Kinshasa, le 19 octobre 2016

Pour le CENADEP,

Danny SINGOMA

Directeur Général

Réaction de la Société Civile en rapport avec la décision de la Banque Mondiale sur la suspension de son financement du projet Inga 3 BC

A l’issue d’une séance de travail tenue ce jeudi 28 juillet 2016, à Kinshasa,  au siège du CENADEP,  sur invitation de La Coalition des Organisations de la Société Civile pour le Suivi des Réformes et de l’Action Publique, CORAP en sigle, Les organisations de la Société Civile engagées dans le suivi du Projet Grand INGA, déclarent :

Lire l'intégralité ici

S5 Box

Login

Register